Home Montres 100.000 livres sterling pour une Rolex de Saddam Hussein

100.000 livres sterling pour une Rolex de Saddam Hussein

580
0
SHARE

Saddam_hussein_rolexL’un des anciens proches collaborateurs de Saddam Hussein – Haitham Wihaib – met aux enchères "pour le compte d’une association", des objets ayant appartenu à son patron, dont une Rolex toute en or et diamants évaluées à 100.000 livres sterling (soit 144.000 euros), indique un récent article du quotidien anglais Daily Mail.

Wihaib affirme que l’ex-dictateur avait un faible pour les accessoires de couturiers français, comme les lunettes de soleil Christian Dior et les stylos Cartier.

Haitham Wihaib a travaillé pendant une vingtaine d’années auprès de l’ancien dictateur irakien comme chef du protocole. Un jour, alors que Saddam refaisait son apparition et se dirigeait vers sa Mercedes avec chauffeur après une agréable après-midi avec sa maîtresse dans un palace de la capitale, Wihaib court après lui pour lui rendre sa Rolex qu’il avait oublié dans sa chambre d’hôtel. Ce fut la journée de travail la plus lucrative que Haitham Wihaib aura jamais vécue…

Saddam_hussein_rolexmontre«A ma grande surprise, je vis cette Rolex en or à £100,000, posée sur la table de chevet», se souvient Wihaib qui en tant que chef du protocole, s’assurait que « son patron » ne laissait rien derrière lui. « Je rejoignis Saddam en courant et l’arrêtai juste avant qu’il n’entre dans la voiture ». « Je dis, ‘Votre Excellence, vous avez oublié votre Rolex en or’ ».

« Je n’avais jamais vu un air si satisfait sur son visage que quand il se tourna vers moi. Il était clair qu’il avait passé un après-midi agréable. Il sourit et me dit de la garder. » Le chef d’Etat, probablement enchanté par son après-midi, offrit alors sa montre à son employé… abasourdi de se retrouver l’heureux propriétaire d’une Rolex toute en or et diamants.

Et c’est justement cette montre Rolex que Wihaib met aux enchères. L’ancien bras-droit de Saddam vend des présents qu’il prétend avoir reçu de son patron, de façon – officiellement – à récolter £350,000 pour les écoles irakiennes. Il a même créé un site Internet pour montrer les différents objets ayant appartenu à l’ancien dictateur (bijoux, stylos, lunettes, vêtements, etc.) qu’il compte mettre en vente.

La Rolex sur-mesure, avec ses douzaines de diamants incrustés sur le cadran et le bracelet, est la pièce maîtresse de la collection. La montre a été certifiée originale et l’évaluation de Wiahib, à £100,000, est exacte.

Malgré le manque de preuve que les objets ont bel et bien appartenu à Saddam, Wihaib s’est construit une réputation internationale en tant qu’expert de son ex-boss. Il donne désormais des conférences aux USA, en Amérique du Sud, au Japon et en Australie. Il devrait peut-être se considérer comme chanceux d’avoir pu survivre pour le faire.

Après la chute de Saddam, il fut emprisonné plusieurs fois avant de s’enfuir en Grande-Bretagne en 1994, faisant passer clandestinement sa collection hors d’Irak. Il se souvient : « Tous les gardes du corps de Saddam étaient très jaloux lorsqu’il me donna cette Rolex. Ils connaissaient sa véritable valeur. Je ne l’ai jamais portée en Irak. Ses gardes m’auraient coupé le bras pour me la dérober. »

Sources : One(more)watch, Daily Mail

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!