Wednesday 15th August 2018,
leblogluxe

Un tableau de Churchill aux enchères chez Sotheby’s

Churchill_marrakechOn connait Churchill en tant qu’homme politique et homme d’Etat, on le connait moins en tant qu’artiste peintre. Et pourtant … Ses peintures “gagnent” à être connues !

Un tableau de Winston Churchill, donné au président américain Harry Truman en 1951, sera vendu aux enchères par Sotheby’s le 13 décembre, à Londres.

Churchill, artiste amateur, mais respecté, avait peint le tableau intitulé "Marrakech" autour de 1948, durant un de ses fréquents voyages au Maroc. Le tableau montre une des porte de la ville et les monts Atlas à l’horizon.Il est évalué à 1,03 million de dollars.

Dans une note accompagnant le cadeau, Churchill l’avait décrit comme ce qu’il pouvait faire de plus présentable. Truman avait répondu qu’il chérirait le tableau aussi longtemps qu’il vivrait et que c’était une de ses possessions les plus chères qu’il pourra léguer à sa fille Margaret. La peinture était restée dans la famille de Truman depuis sa mort en 1972. C’est la fille de l’ancien président, Margaret Truman Daniel, qui en a commandé la vente.

Francis Christie, un spécialiste de l’art du XXe siècle chez Sotheby’s a soutenu que "Marrakech" était un exemple superbe du meilleur de Churchill. D’autres peintures peintes par lui, surtout des paysages de la campagne anglaise peints à l’huile, ont récemment été vendus à prix fort.

Churchillpaintingcpgetty72775814Ainsi, en juillet, "Chartwell Landscape with Sheep" avait été vendu par Sotheby’s pour 2,06 millions $, un record pour l’artiste. En décembre, un autre paysage marocain, "View of Tinherir", avait été acheté pour plus de 1,23 million $. Il s’agissait cette fois d’un cadeau de Churchill au général américain George C. Marshall.

“C’est la vue la plus belle au monde entier." C’est ainsi que l’ancien premier ministre britannique Winston Churchill s’exprimait en contemplant le coucher de soleil depuis sa suite à l’hôtel La Mamounia à Marrakech. La suite, d’ailleurs, porte toujours son nom.

Churchill adorait les paysages qu’offre la ville, surtout le coucher de soleil et les sommets enneigés qu’il essayait d’immortaliser, dans des moments de détente, dans ses tableaux. Cependant, pendant la guerre, Churchill n’a trouvé le temps de peindre qu’un seul tableau portant l’inspiration des paysages de Marrakech.

Churchill aimait errer de balcon en balcon, suivant le soleil sur son itinéraire quotidien afin de rendre la couleur de sa peinture aussi vraie que possible. Plusieurs de ses peintures des jardins de La Mamounia sont exposées en Angleterre.

Source : Associated Press, Marrakechnews

Partager cet article

Article de

Commenter cet article