Sunday 22nd July 2018,
leblogluxe

Une toile méconnue de Hodler pourrait battre des records

Sotheby_hodlerdentsmidiLa toile "Les Dents du Midi" peinte par Hodler va devenir l’oeuvre la plus chère de cet artiste suisse jamais mise aux enchères. Estimée entre 5 et 7 millions de francs, elle sera proposée le 27 novembre chez Sotheby’s à Zurich.

Sa mise aux enchères devrait faire l’événement sur le marché de l’art helvétique.

Pourtant méconnu, ce tableau de 1916 est considéré comme une oeuvre majeure de Ferdinand Hodler. Si ces enchères suivent le principe selon lequel tout ce qui est rare (ou méconnu) est cher, la vente pourrait battre de nouveaux records. En effet, la toile est restée dans la même famille de collectionneurs depuis 1917. En outre, elle n’a fait l’objet d’aucune publication et n’a plus été exposée au public depuis 1950, ont souligné des responsables de Sotheby’s. D’un intérêt exceptionnel, selon les spécialistes, elle constituerait la dernière version d’une série de quatre tableaux interprétant, selon un cadrage de plus en plus serré, la couronne montagneuse vue à partir d’un point situé entre Champéry et le village de Val-d’Illiez, dans le Valais.

Dentsmidi_hodlerDepuis des années, Hodler joue un rôle majeur dans le marché de l’art suisse. Lors d’enchères menées à Zurich en juin dernier, une de ses huiles a établi le record mondial pour une oeuvre de l’artiste bernois. Son "Lac Léman vu de Saint-Prex" a été adjugé 10,9 millions de francs à Zurich alors que le tableau était estimé entre 4 et 6 millions. La toile "Les Dents du Midi" pourrait approcher, voire dépasser ce record au vu de son estimation et de la bonne santé du marché.

Si Sotheby’s n’est pas peu fière d’inscrire cette pièce à son catalogue des ventes de cet automne, son concurrent Christie’s n’est pas en reste, qui propose en cette même saison plusieurs Hodler dont un paysage représentant le Lac de Thoune avec la chaîne du Stockhorn, autre thème favori du peintre. Propriété de deux collectionneurs successifs, elle est évaluée entre 4 et 6 millions de francs.

"Même en cette période d’incertitudes financières, les prix des oeuvres d’art ne cessent de s’envoler, et il n’est pas de vacation d’importance sans voir quelque record tomber" souligne par ailleurs La Tribune. "Malgré un dollar au plus bas, malgré la crise du subprime, malgré un ralentissement des prix immobiliers, le marché reste soutenu" renchérit le journal. Selon lui, il n’est pas question de surchauffe, car la majorité des ventes affiche plus de 80% des lots achetés. En cas de spéculation abusive, ce taux descend sous la barre des 60%, estime La Tribune.

Sources : SDA-ATS News Service, La Tribune, Le Temps.ch

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. semi formal dresses xl décembre 13, 2013 à 12:37

    301 Moved Permanently I was suggested this web site by my cousin. I’m not sure whether this post is written by him as no one else know such detailed about my problem. You are wonderful! Thanks! your article about 301 Moved Permanently Best Regards Cindy Lawrence

Commenter cet article