Home Ventes aux enchères Des automates de rêve aux enchères à Carcassonne

Des automates de rêve aux enchères à Carcassonne

1964
9
SHARE

CrechechallandUne rarissime collection, celle de Paul Chaland, consacrée à un théâtre d’automates mécaniques et à des dioramas, sera offerte aux enchères le 8 janvier prochain à Carcassonne.

La pièce maîtresse de la soirée sera une crèche de Venise créée en 1993, mesurant 19 m de longueur et présentant un spectacle d’une quinzaine de personnages de théâtre animés sur la place Saint-Marc.

Estimation : 30 000/60 000 euros. Mais toutes les surprises sont permises, cette vente étant une grande première et aucune cote n’existant à ce jour concernant ce genre d’Å“uvre. Louée par la municipalité de Carcassonne, cette crèche est en représentation en ce moment dans la ville. 200 crèches du monde entier, prisées 500/700 euros compléteront la mise aux enchères.

Paul Chaland, en 1977, avait mis toutes ses indemnités du licenciement de Paris Match, où il travaillait, à l’achat de la crèche géante de Pise de Filipucci : trois décennies plus tard, il a accumulé pas moins de 7 crèches géantes animées – dont celle de Venise, actuellement visible à Carcassonne.

Aujourd’hui âgé de 78 ans, Paul Chaland s’est endetté pour réaliser son rêve. Tous les ans, une échéance l’attend au 15 janvier, et il avoue avoir beaucoup d’inquiétude pour celle qui va arriver. D’où cette vente, qui lui permettra peut-être de "commencer à transmettre (ce qu’il a) accumulé". Car l’idéal serait, pour le collectionneur, qu’un homme ou une société reprenne le flambeau. "Il suffirait de 700 à 750 000 euros pour que tout cela soit sauvé. Il y a des gens qui les gagnent en une semaine", soupire-t-il. La somme est rondelette mais le jeu en vaut la chandelle.

Mardi 08 janvier 2008 Carcassonne

Halle de Carcassonne, place Egenssendeln, 18h00

Jean Dit Cazaux et Associés, Jean Dit Cazaux, Sahuquet, Royère, SVV

9 COMMENTS

  1. Bonjour Elisabeth :
    Je n’ai trouvé aucune trace des résultats de cette vente, ni dans La Gazette de Drouot, ni dans Interencheres (qui avait pourtant mis un lien sur d’intéressantes videos avant la vente), si sur le web en croisant des recherches sur Chaland, Carcassonne et Enchères.
    Cette Crèche de Venise me semblait pourtant intéressante à titre de référence pour le prix aux enchères d’ensembles contemporains à automates.
    Savez-vous si la vente a eu lieu ? Comme c’était une vente judiciaire et que l’estimation transmise par La Gazette (n° 45 page 49) était ridicule (30 à 60 K€), il est tout à fait possible que la vente ait été tout simplement annulée.
    Qu’en pensez-vous ?
    Bien cordialement
    Pierre Tavlitzki

  2. j’ai eu quelques difficultés à trouver des infos
    j’essaie de les RETROUVER
    je crois me rappeler que le succès n’était pas au rendez-vous mais la vente n’a pas été annulée
    Il faut regarder dans le Journal régional “L’Indépendant” et peut-être la Depêche du Midi
    Sinon, j’habite à 1 heure de Carcassonne :)
    et par ce temps froid et sec , c’est maginfique :)
    je vous tiens au courant

  3. Je n’ai trouve que le debut sur l’Independant, peut etre en joignant le journal, arriverez – vosu à avoir l’article complet
    Cela confirme vos impressions :
    —————–
    La collection de crèches de Paul Chaland dispersée à petits prix
    Les “Noëls du Monde” ont trouvé acquéreurs pour des sommes allant de 50 à 1 800 E , hier soir, sous la halle à la volaille. Mais le clou des enchères, la crèche géante animée de Venise, mise à prix 60 000 E , a été retirée de la vente faute…

  4. Depeche du Midi
    —————-
    Faites de céramique, de terre cuite, de cuivre, de polystyrène et bouchons de champagne, de résine, de papier crépon, de feuilles de maïs, de pâte à sel, d’aluminium ou de pierre reconstituée (on en passe…), les 200 crèches du collectionneur Paul Chaland exposées pendant la Magie de Noël ont été mises aux enchères hier soir, aux Halles.
    Menée dans un froid glacial par Maître Jacques Deleau, commissaire-priseur à Carcassonne, en présence du propriétaire et d’une centaine de personnes , la vente s’est déroulée devant l’imposante crèche de Venise (20 mètres de large, 6 de profondeur, 4 de hauteur et une centaine de personnages), le clou de la soirée, estimée à environ 50 000 euros. Réalisé en 1993, ce théâtre d’automates tout en mouvement, animé par les voix des acteurs Marcello Mastroianni et Pierre Santini, a été retiré de la vente, aucun preneur ne s’étant déclaré à 60 000 euros.
    Parmi les Å“uvres présentées, figuraient également onze dioramas, des tableaux en trois dimensions de création espagnole. L’adjudication des crèches a été l’occasion d’un véritable tour du monde puisque les Å“uvres provenaient de Thaïlande, d’Espagne, du Brésil, d’Italie,du Pérou, du Kenya, de Madagascar, du Mexique, des Philippines, de Bulgarie, de Taïwan, de Tchécoslovaquie…
    bref, un tour du monde en moins de 80 jours mais de plusieurs heures au rythme d’environ une à deux minutes par lot.Certains, dont le n°59, une Vierge Marie enceinte italienne rare en terre cuite, mise à prix 1500 euros, n’ont pas trouvé preneur, mais la plupart ont été adjugés de 20 à 400 euros, des prix souvent en dessous de l’estimation.
    On notera cette autre Vierge Marie enceinte, en cartapesta du Pérou, partie à 1800 euros.
    —————–
    Et encore merci aux presses locales !!!!

  5. Merci beaucoup pour cette étude, Elisabeth.
    Comme quoi le web n’est pas toujours une source d’informations suffisante !
    J’avais annoncé cette vente sur mon site, je vais clore mon article en indiquant que la créche de Venise a été ravalée à 60 000 €, et que dans quelques années on se demandera avec consternation pourquoi personne n’en a voulu.
    Je mets un lien spécifique sur cet article (j’en ai déjà mis un de façon plus générale sur vos chroniques).
    Bien cordialement
    Pierre Tavlitzki

  6. Merci beaucoup pour cette étude, Elisabeth.
    Comme quoi le web n’est pas toujours une source d’informations suffisante !
    J’avais annoncé cette vente sur mon site, je vais clore mon article en indiquant que la créche de Venise a été ravalée à 60 000 €, et que dans quelques années on se demandera avec consternation pourquoi personne n’en a voulu.
    Je mets un lien spécifique sur cet article (j’en ai déjà mis un de façon plus générale sur vos chroniques).
    Bien cordialement
    Pierre Tavlitzki

  7. IO SONO IL COSTRUTTORE . SONO IN GRADO DI RIMONTARLO E QUINDI POTRI TROVARE UN NUOVO LUOGO PER ESPORLO AL PUBBLICO. MA HO PERSO CONTATTI ESSENDO MORTO PAUL CHALAN.E STATO COSTRUITO IN ITALIA NELLA MIA SEDE . SIAMO UNA AZIENDA CHE COSTRUISCE SCENOGRAFIE .CHI PUO’ DARMI INFORMAZIONI SONO REPERIBILE AL 324 6142193.
    Arch. traversari giovanni

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!