Home Arts Déco 600.000 euros pour une estampe

600.000 euros pour une estampe

632
1
SHARE

Le 21 juin dernier, une vente plus qu’exceptionnelle a eu lieu au sein de la maison de vente aux enchères Christies. Patrick, Emeric et Thierry Portier ont décidé de mettre en vente la collection de leur arrière grand-père, Henri Portier. Cette collection était entièrement dédiée à l’art asiatique mais c’est une estampe japonaise qui a attiré tous les regards.

Le 21 juin chez Drouot tout le monde se pressait au sens propre. Pas forcément pour avoir la chance d’acquérir l’un des 90 lots mis en vente ce jour-là, mais simplement pour avoir le plaisir de les admirer. La collection d’arts d’Asie de la famille Portier n’était pas qu’une simple collection, elle était beaucoup plus et pouvait à elle seule faire l’objet d’un thème d’exposition dans un musée.

Les trois petits fils du collectionneur lui ont rendu hommage ainsi qu’à sa passion dans le préambule du catalogue de la vente : «Nous avons appris à aimer l’art asiatique aux côtés de notre grand-père, André Portier, sans avoir connu Henri Portier, notre arrière-grand-père. Dans son appartement situé juste au-dessous de celui de Jean Cocteau et de Jean Marais, à Paris, une pièce était consacrée à l’Asie. Cette pièce nous a été ouverte comme un musée, dans lequel nous pouvions toucher les objets. Les légendes japonaises et chinoises ont alors pris vie dans les récits de notre grand-père [...]»

La pièce maîtresse de cette collection fût une estampe japonaise peinte par Kitagawa Uramaro durant la période Edo. Estimée à moins de 100.000 euros, cette dernière a pourtant fait vibrer la salle de ventes aux enchères et s’est vendue pour la jolie somme de 600.000 euros soit plus de six fois son estimation !

La vente a permis de récolter un total de 1.511.525 euros. Du jamais vu concernant une vente comme celle-ci.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!