Saturday 23rd June 2018,
leblogluxe

Le luxe dans la bouche

L’hygiène est une chose très importante dans la vie : se doucher, faire du sport, se brosser les dents… Tout le monde le fait. Si certains produits sont considérés comme des objets de luxe à l’image de certaines crèmes pour le visage aux feuilles d’or et autres métaux précieux, on en imagine mal d’autres tels que la brosse à dents obtenir ce statut, et pourtant !

Grégoire Le Lanchon est normand et il aime à visiter sa région. C’est lors de la visite d’une maison de XIXème que celui-ci a eu l’idée d’ouvrir son entreprise Caliquo. Cette dernière vise à proposer des articles d’hygiène en mode grand luxe.

Mais tout a commencé avec une brosse à dents… Grégoire a découvert une vieille brosse à dents à repoiler et c’est ainsi qu’il a eu l’idée de faire de même en créant une brosse à dents de luxe. C’est avec l’aide de Grégoire Guillou, artisan normand lui aussi, qu’il nous offre de magnifiques brosses à dents à la fois belles et écologiques.

En effet, le manche fait de chêne ou de noyer est réalisé à la main par Grégoire Guillou. Chaque brosse à dents est conçue pour tenir très longtemps et seuls les poils sont à changer. Un peu comme une brosse à dents électrique mais avec l’huile de coude en plus. Une fois les poils usés, rien de plus simple. Puisque « le plus intéressant était de garder le support, il suffit juste de tirer sur les poils et ça se déclipse. »

À savoir que “la gamme s’est étendue désormais avec des produits en aluminium, ou encore la gamme Pastel, plus accessible et en plastique. Nous faisons également des rasoirs, selon le même principe, et développons cette gamme en proposant du savon à barbe et un blaireau, courant septembre. Le tout en voulant présenter quelque chose d’épuré, classique, mais moderne. Du simple et sobre.”

Le coté artisanal se fait par contre ressentir avec le prix d’une simple brosse à dents qui vous coûtera entre 15 et 65 euros, sans compter les poils de rechange.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article