Home Montres Géral Genta s’inspire des paysages africains pour lancer la Gefica Safari

Géral Genta s’inspire des paysages africains pour lancer la Gefica Safari

354
0
SHARE

Gerald_genta_safari_geficaLa Gefica Safari unit l’homme urbain à un monde sauvage, par un accord unique de matières primales et contemporaines. En 1988, Gérald Genta présentait la première Gefica. Pensée alors pour être la montre du chasseur, l’utilisation révolutionnaire du bronze pour l’habillage relevait du souci d’invisibilité, car sans aucune brillance, ce matériau permettait de ne pas inopportunément refléter la lumière du soleil. En 2007, la marque Gérald Genta fait renaître la matière et le modèle dans l’esprit du XXIème siècle.

Depuis ses débuts, la marque s’est différenciée dans l’utilisation des matières par son esprit de provocation et d’innovation. Elle a été la première marque de haute horlogerie à avoir employé des matières telles que la fibre de carbone, le caoutchouc, le tantale, le bronze, le bois et la céramique liquide sur des montres de haute horlogerie, en les combinant à des matières précieuses. Une légitimité acquise aujourd’hui, à une époque où la rupture de la tradition de l’époque semble un fait acquis. Grâce à ce savoir-faire légitime du travail des matières inusuelles que les ingénieurs de Gérald Genta maîtrisent depuis bientôt 20 ans, la nouvelle Gefica Safari est aujourd’hui taillée dans le bronze et s’allie au titane.

Cette pièce spectaculaire à l’architecture complexe évoque aujourd’hui à la fois les reliefs volcaniques de la terre africaine, la géométrie des Arts Premiers de ce continent et leur influence esthétique sur les courants Art Déco du début du XXème siècle.


Gefica
envoyé par martin_radikal

Depuis plus de dix ans, la marque Gérald Genta travaille, développe, fiabilise, perfectionne sans relâche et commercialise avec succès cette alliance originale de complications à indication de l’heure avec affichage dit « incrémentiel » et affichage des minutes dit « à réinitialisation ». Gérald Genta a déposé trois brevets liés uniquement à ce mécanisme, qui sur l’échelle des difficultés technique des complications horlogères se situe très près du quantième perpétuel. Le mouvement automatique de manufacture, véritable moteur de la pièce, accueille le module à complications de l’heure sautante, minutes et dates rétrogrades, entièrement développé, construit et assemblé dans les ateliers de la manufacture Gérald Genta, sise à la Vallée de Joux. Fidèle à sa culture de haute horlogerie, ce calibre est entièrement décoré d’un perlage concentrique réalisé sur un mouvement avec finition dite « Potter ». La masse oscillante en or 18 carats est également perlée sur toute sa surface, puis gravée « Gérald Genta ». Depuis le lancement de ses premiers modèles arborant ce type d’affichage, les lignes esthétiques n’ont jamais trahis la haute technicité propre à chacun de ses mouvements, ni l’esthétique contemporaine des collections.

Le lancement de la Gefica Safari est aujourd’hui un pas de plus vers le statut de Gérald Genta en tant que manufacture produisant des modèles horlogers d’exception, toujours dotés de complications mécaniques protégés par des écrins aux constructions sophistiquées et dotés de ce potentiel d’émotion propre aux objets de prestige.

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!