Home Actualité Acharnement judiciaire sur le Champagne ?

Acharnement judiciaire sur le Champagne ?

12
2
SHARE

Mot_chandonIl ne fait pas bon être une bouteille de Champagne ces temps-ci. Après la condamnation du journal Le Parisien qui avait publié une série d’articles sur le succès du Champagne, c’est au tour d’une des marques les plus prestigieuses d’être la cible de l’ANPAA, l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie.
Moët & Chandon (groupe LVMH) a été condamné en appel pour publicité illicite en faveur de l’alcool.
Et hop ! 30.000 € dans les caisses de l’ANPAA qui reproche à la marque d’avoir mené une campagne publicitaire baptisée La nuit est rose avec les Brasseries Flo.
Dans son arrêt, la Cour a jugé que cette publicité avait "pour effet de créer une association d’idées entre la consommation de ce champagne rosé et le fait de voir la vie en rose, ce qui dans le langage commun signifie avoir une approche euphorique de la vie."

MarteauUne dédicision de justice qui a évidemment comblé l’ANPAA qui, dans un communiqué de presse, s’est félicitée d’avoir "fait condamner" Moët & Chandon.
En réalité, ce sont surtout les limites de la loi Evin qui apparaissent à-travers ce jugement. Celle-ci impose en effet, en matière de publicité pour de l’alcool, de s’en tenir aux informations objectives du produit.
C’est vrai qu’associer le Champagne à la fête est une aberration. Tout le monde "sabre le Champagne" pour célébrer des moments graves, c’est bien connu. Encore heureux que l’ANPAA n’ait pas intitulé son cri de victoire "Champagne !".

2 COMMENTS

  1. …et l’éléphant ? et la panthere ?
    et quid des peinture couleur….de cette boisson.
    Quand on pense que dans 10 ans mon voisin de bureau me fera un procés parce que j’ai pété.
    ça devient du racket légal tout ça….
    allez santé quand même ;)

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!