Saturday 21st July 2018,
leblogluxe

Give peace a chance : ca vaut de l’or

Bedi08  Après ses cheveux, voilà que ce sont les paroles de ses chansons que l’on met en vente. Vingt-huit ans après sa mort tragique, John Lennon suscite toujours l’intérêt des collectionneurs. Un manuscrit sur lequel les paroles de sa chanson "Give peace a chance" avaient été écrites à la hâte, en 1969, va être mis aux enchères à Londres, le 10 juillet prochain. Christie’s, organisateur de cette vente, estime l’objet à 254 000 euros.

Bedi15 Le précieux manuscrit, pièce centrale des enchères du 10 juillet, appartient à Gail Renard, aujourd’hui présentatrice de télévision. Elle doit sa rencontre avec le chanteur des Beatles et Yoko Ono, jeunes mariés, a son culot. Car la jeune femme, étudiante à l’Université de Montréal, s’était fait passé pour une journaliste pour aller voir le couple dans sa suite du Queen Elisabeth Hotel de Montréal, pendant leur fameux "bed in" pour la paix dans le monde. Réussissant à déjouer la surveillance des gardes du corps, elle était parvenue jusqu’à leur chambre. Le chanteur et sa femme s’étaient alors pris d’amitié pour Gail, et lui avaient même confié la garde de leur fille Kyoto, pendant leur lune de miel très médiatique. C’est à cette période que John Lenon lui avait glissé ce petit papier manuscrit sur lequel étaient inscrites les paroles de la chanson "Give peace a chance" en lui glissant dans l’oreille : "cela vaudra quelque chose un jour".  Helen Hall, chef du département culture populaire de Christie’s à South Kensington, souligne qu’il "s’agit certainement d’une des compositions solo les plus reconnaissables de John Lennon. Elle est importante non simplement parce que c’est un des hymnes à la paix les plus célèbres de Lennon, mais aussi parce qu’elle a été écrite à un moment historique."

photos : http://www.yellow-sub.net/

Partager cet article

Article de

Commenter cet article