Home Actualité Cartier expose ses trésors dans la Cité Interdite

Cartier expose ses trésors dans la Cité Interdite

366
2
SHARE

cartier-chimere.jpg(Image via luxist) C’est une grand première, Cartier expose en Chine depuis ce week-end plus de 350 Å“uvres au Palace Museum de Beijing (Pékin) retraçant plus de 100 ans d’histoire (de l’origine aux années 70) de la prestigieuse maison résolument tournée vers l’Orient en ces temps de crise, mais dont l’histoire et l’inspiration ont toujours pris racine de ce côté-ci du globe.
Si vous passez par Pékin, ne manquez pas de vous arrêter dans la Cité interdite (porte du Midi) afin de profiter (avec les yeux seulement) jusqu’au 22 novembre de cette exceptionnelle collection.
«Le joaillier des rois et le roi des joailliers» installé 13 rue de la Paix, inventeur de la montre-bracelet, une commande spéciale de l’aviateur Santos-Dumont, possède dans sa collection historique de 1300 pièces au total des chefs-d’oeuvres tels que ce précieux mouvement (en photo) faisant partie des “pendules mystérieuses” garnies de pierres précieuses.
Cette chimère de 1926, en or, platine, citrine, émeraudes, diamants et rubis, possède un mouvement mécanique à réserve de charge de 8 jours. Vous verrez encore les fameuses panthères de Jeanne Toussaint ou des diadèmes, dont celui que portait Marie Bonaparte à son mariage avec Georges de Grèce, ainsi qu’un complet assortiment de toute la formidable panoplie de bijoux déployée par Cartier en plus de 160 ans d’existence auprès de toutes les cours royales.
Bien entendu, cette rétrospective n’est certainement pas étrangère à l’ambition du joaillier de vouloir doubler sa présence en Chine. Avec 32 boutiques dans 18 villes, la Chine est le second marché du protégé du groupe Richemont après le Japon.

Le Figaro Magazine

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!