Home Actualité En période de crise le rêve est permis

En période de crise le rêve est permis

192
0
SHARE

guylaliberte_ISS.jpgPetite parenthèse de week-end pour rêver un peu à tous ces beaux objets que leblogluxe vous déniche, à tous ces voyages des plus exotiques aux plus originaux.
Il y a plusieurs façons de devenir (ou pas) millionnaire. La plus évidente est par son travail acharné doublé d’une gestion stricte de ses budgets et dépenses, mais je sens que vous vous endormez déjà. Le parachute doré? Plus tellement en vogue.
Une autre manière consiste à miser sur une future rentrée d’argent, comme les 15 gagnants du dernier grand jackpot de l’Euromillions qui toucheront 6,6 millions d’euros chacun. Même si peu de pays peuvent se targuer de compter d’un jour à l’autre 15 millionnaires de plus, l’ISF seul ne suffira pas à combler le trou de la sécu, alors continuez tout de même à travailler dur.
Il reste encore une autre méthode qui s’apparente à la précédente, celle mise en place, sur le modèle de Partouche avec son Mégapot, par les groupes de Casinos Barrière, Jao, Tranchant, Emeraude et quelques autres casinos indépendants.
C’est une première européenne qui répond d’une certaine manière à l’Euromillions, miser peu pour peut-être gagner gros dans un système qui permet à un petit nombre d’empocher la mise du plus grand nombre. Une centaine de casinos sur les 197 que compte la France se sont ainsi associés pour mettre en réseau 331 bandits manchots sur lesquels le jackpot a une chance de tomber si vous misez 1,50 euro.
A chaque fois qu’un joueur décroche la timbale, la moitié du montant gagné est remise en jeu, ce qui fait automatiquement augmenter le montant du jackpot à chaque remise en jeu. A l’heure actuelle il s’élève à 833’000 euros alors qu’il était de 350’000 à ses débuts. Dès le 19 octobre, une grande campagne publicitaire nationale vous incitera à tenter votre chance.
Le plus gros jackpot jamais touché en France date du 26 août, un joueur ayant empoché à Lyon une rondelette somme dépassant 3 millions d’euros.
Leblogluxe ne vous encourage pas à devenir des accros du jeu mais constate seulement que le nombre de millionnaires augmente malgré la grande catastrophe de l’automne 2008…
L’un de ces millionnaires fait actuellement le clown dans l’espace, un habitué des tables de poker, mais surtout un grand entrepreneur et un artiste de génie. Guy Laliberté a payé son ticket pour l’espace 35 millions de dollars. Ce voyage nous prépare au spectacle “De la terre aux étoiles pour l’eau”, que le fondateur du Cirque du Soleil  nous concocte depuis la Station spatiale internationale (ISS). Rendez-vous dans quelques jours.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!