Wednesday 01st October 2014,
leblogluxe

Bilan du 23ème Salon International de la Haute Horlogerie

Bilan du 23ème Salon International de la Haute Horlogerie

La vie est une question de priorités. De Hautes Priorités. Pendant que créateurs et mannequins défilaient sur les podiums parisiens pour la Haute Couture, les amateurs de montres précieuses s’étaient donné rendez vous à Genève du 21 au 25 janvier, à l’occasion du Salon International de la Haute Horlogerie.

16 marques, dont 11 appartiennent au groupe Richemond, nous ont donc proposé leurs plus belles créations. A l’instar d’une pièce de haute couture, ou d’une belle voiture, la haute horlogerie est le fruit d’un long travail d’ingénierie et de précision incroyable, parfois long de plusieurs années. Ajoutez à cette technicité des pierres précieuses d’une valeur inestimable, et vous comprendrez pourquoi le prix d’une montre peut parfois atteindre des sommets, dépassant parfois le million d’euros.

Le marché de la Haute Horlogerie continue donc à bien se porter. Si les montres présentées sont majoritairement produites en Suisse, une  part croissante des consommateurs sont issus des pays émergents, Chine, Inde, Brésil et Russie, en particulier.

Voici  notre sélection:

Cartier a fait sensation en présentant pas loin de 113 nouveautés différentes, des montres déclinées sous formes de broches, de colliers, ou de diadèmes, dissimulées sous les plus incroyables parures. La marque s’est attachée à un style très animalier, la fameuse panthère se retrouvant accompagnée de tortues, de paons, de serpents, ou encore de grenouilles. Mais au delà de ces ornements la technique était également présente, avec 2 montres à affichages précieux, composées de 2 tourbillons.

Roger Dubuis, quant à lui, a sorti le grand jeu pour mettre sa collection Excalibur en valeur. Un aigle virtuel de 2 mètres et de 450 kilos, ornés de 2200 plumes en plaques d’aluminium ornait son stand d’exposition. Celui-ci a même été accompagné par un aigle réel au moment de l’inauguration du salon.

Enfin, il nous faut également souligner la performance de Piaget, qui a lancé la répétition minute la plus plate du monde, ayant tout de même nécessité trois ans de développement avec 6 ingénieurs.

Décidément, prendre son temps est plus que jamais un véritable luxe.

Source: bilan.ch

Crédits Photo: Argus des montres, Roger Dubuis

 

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. jcpenney formal dresses mai 20, 2013 à 4:37

    Its good as your other articles : D, thanks for putting up. “A great flame follows a little spark.” by Dante Alighieri.

Commenter cet article