Home Actualité Les Galeries Lafayette, de Pékin à Venise?

Les Galeries Lafayette, de Pékin à Venise?

522
0
SHARE

Mais qui veut donc acquérir le ” Fontego dei Tedeshi”, un bâtiment de 6000 m2 dans les environs du pont du Rialto, à Venise? Mais qui?

Benetton? Le géant italien s’y est bien interessé de près, en engageant l’architecte et designer néerlandais Rem Koolhaas et  en négociant avec la ville les autorisations nécéssaires pour transformer le prestigieux bâtiment en centre commercial. Mais la crise financière est passée par là: Benetton a ainsi dû revoir à la baisse son budget et ne dispose plus dès lors des finances nécessaires  pour s’installer dans un endroit aussi privilégié.

Fin du chapitre italien, début d’un nouvel épisode français, anglais, ou américain. En effet, trois acheteurs potentiels sont toujours en course pour acquérir le grand magasin, dont les Galeries Lafayettes. L’emblème de la mode à la française, qui après s’être implanté à Djakarta, ouvre aujourd’hui même un grand magasin à Pékin. Frustées peut être d’avoir pu racheter le Printemps du boulevard Haussmann face aux enchères des investisseurs qataris, les galeries ont donc bel et bien décidé de quitter le pays.

Après la route de la soie, les Galeries Lafayette seraient-elles donc prêtes pour apprécier la Dolce Vita? Rien n’est moins sûr, mais tout peut être imaginé. On a en tout cas pas fini de voir la tour Eiffel revue et redessinée dans chaque nouveau magasin du monde entier.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!