Home Ventes aux enchères L’art africain de plus en plus convoité

L’art africain de plus en plus convoité

454
0
SHARE

Lors de ventes aux enchères, les pièces les plus vendues sont soit rares soit célèbres. Un tableau de Picasso ou encore un premier exemplaire de Superman font à coup sûr des records de vente. Les objets asiatiques sont également très appréciés mais il y a par contre très peu de véritables connaisseurs en matière d’art africain, ce qui est bien dommage. Mais cela risque de bientôt changer.

En effet, la maison de ventes aux enchères Christie’s vient tout juste de réaliser une vente concernant des objets d’art africains qui a dépassé toutes les attentes. Au total, 76% des lots ont trouvé preneur, trois ont dépassé le million d’euros et sept ont pulvérisé des records mondiaux ! Tout cela pour un montant total de vente de 11,5 millions d’euros.

La pièce maîtresse de cette vente fût bien entendu la Kota de Rubin qui trouva un acheteur pour 5,47 millions d’euros. Même si cette dernière n’a pas atteint sa fourchette d’estimations qui était comprise entre 6 et 8 millions d’euros, elle a tout de même battu un record puisque le précédent record pour une figurine Kota avait eu lieu dans les locaux parisiens de la maison Christie’s en juin 2011 pour un montant de 1,2 millions d’euros. Une belle ascension n’est-ce pas !?

À savoir que cette oeuvre réalisée par un maître sculpteur gabonais eut comme propriétaire Helena Rubinstein, magnat des cosmétiques, avant de participer à plusieurs reprises aux plus importantes expositions d’art africain du XXe siècle, dont deux au MoMA. Par ailleurs, son nom lui vient de William Rubin, personnalité à qui elle a appartenu et non du nom de l’artiste qui l’a réalisée.

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!