Home Montres Omega allie Liquidmetal et céramique pour les durs

Omega allie Liquidmetal et céramique pour les durs

739
1
SHARE

Omega_LiquidMetal1.jpgLa montre de plongée pour homme prend un sacré coup de virilité chez Omega qui frappe très fort. La sortie de ce modèle Seamaster Planet Ocean est une première mondiale: l’apparition de la céramique combinée au “Liquidmetal”, une création maison née de la collaboration entre ingénieurs du Swatch Group et les équipes de développement d’Omega.

Après avoir conquis la lune, Omega s’attaque à ce continent encore très mal connu qu’est l’univers sous-marin.
Certes ce n’est de loin pas la première montre de plongée d’Omega, mais elle annonce une ère intéressante de luxueux modèles de montres faisant appel à la très haute ingénierie, notamment des métaux.
Omega_LiquidMetal2.jpgPorter de la fibre de carbone est des plus banal en 2010 (oui, il faut le dire vite), tandis qu’une montre en céramique et Liquidmetal, quelle classe!
Alors ce Liquidmetal, quésaco? C’est un alliage de zirconium, de titane, de cuivre, de nickel et de béryllium.

Le Liquidmetal est un alliage métallique amorphe, défini par une structure atomique désordonnée et non cristalline. Sa température de fusion est moitié moins élevée que celle des alliages conventionnels basés sur le titane et, une fois refroidi, sa dureté est trois fois supérieure à celle de l’acier inoxydable. Sa structure amorphe lui permet en outre de se lier parfaitement à la lunette en céramique.

Vous constaterez que le résultat, un verre métallique, veut jouer les durs sur un marché très concurrentiel.

Omega lançait sa première Seamaster en 1948, cette nouvelle montre Seamaster Planet Ocean sera donc limitée à 1948 exemplaires pour commémorer cette date.

Tous les détails sont ans le communiqué publié par worldtempus.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!