Saturday 01st November 2014,
leblogluxe

Fiorella

virginie pradel Design, Yachting 2 commentaires

Yacht-Fiorella-Hyun-Seok-Kim.jpg

Fiorella est le nom d’un yacht, mais pour ma part je pencherai plus pour une idée de lieu de détente aquatique. En effet, cette petite merveille conçue par le designer Hyun-Seok Kim ressemble beaucoup plus à une énorme fleur qu’à ce que nous avons l’habitude de voir dans le domaine de la navigation.

Lorsque vous regardez l’engin dans son ensemble, il peut être comparé à un œuf, mais une fois dans l’eau ses pétales se déploient pour vous laisser prendre place en son cœur et c’est à ce moment là que la magie opère.

La plus grande partie se trouvent sous le niveau de l’eau et regroupe le moteur et ses accessoires, tandis qu’au dessus se trouve une plateforme entourée de pétales qu’il vous est possible d’ouvrir ou de fermer au gré de vos envies afin de vous protéger du vent, du soleil ou tout simplement pour avoir un peu plus d’intimité.

La plateforme peut servir de chambre ou même si vous le désirez de salle-à-manger pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes. Par ailleurs, grâce à de petits hublots faisant le tour de l’appareil, il vous sera possible d’admirer ce qu’il se passe sous la surface de l’eau. Une activité qui passionnera sans nul doute les enfants.

De plus, la petite taille du Fiorella permet à celui-ci d’être remorqué tout comme une caravane. Quand je vous disais qu’il s’agissait d’une merveille !

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. homecoming dresses at sears juillet 7, 2013 à 7:13

    I found this article one of the most thought-provoking I’ve ever read. The points you have made are excellent and I feel I’ve learned a little something by reading this.

  2. champion hooded sweatshirts novembre 2, 2013 à 6:18

    301 Moved Permanently I was suggested this website by my cousin. I’m not sure whether this post is written by him as no one else know such detailed about my trouble. You are amazing! Thanks! your article about 301 Moved Permanently Best Regards Andy Lisa

Commenter cet article