Home Uncategorized Au bonheur de l’art

Au bonheur de l’art

714
2
SHARE

Les grands magasins sont devenus incontournables dans la vie de chaque parisien. Au XIXeme siècle, ils étaient révolutionnaires, en proposant de tout, pour tous, au même endroit . Au XXeme siècle ils se doivent d’être visionnaires, alors qu’il est possible de trouver de tout, pour tous, en restant chez soi.

C’est bien entendu chose habillement faîte chez des enseignes emblematiques telles que les Galeries Lafayette. Au delà d’une offre de produits de marques prestigieuses, triés sur le volet, les galeries se sont également imposées comme une marque à part entière, sur laquelle il faut compter. En y mettant les moyens nécéssaires.

Elles seront donc le principal partenaire du 30ème anniversaire des fonds régionaux des arts contemporains, les FRAC, créés en 1982 par le Ministère de la Culture afin de démocratiser l’art et de le rendre accessible sur l’ensemble du territoire. En bon mécène, les Galeries soutiendront cet évènement en y versant une importante contribution , et en mettant au mois de juillet leurs vitrines à disposition pour de temporaires expositions.

Les FRAC sont actuellement présents dans 23 régions, au travers de 26 000 oeuvres et plus d’un million de visiteurs annuels, selon le ministère de la Culture et de la Communication. Le nombre de grands magasins  Galeries Lafayette concernées par le partenariat s’élève quant à lui à 5, situés à Paris-Haussmann, Bordeaux, Marseille St Férréol, Nantes et Strasbourg.

Parler de parfaite démocratisation territoriale n’est pas la question. Mais au delà d’un simple grand magasin, les Galeries Lafayette confirment une fois de plus leur appartenance indéniable à la grande famille du luxe et de la création .

2 COMMENTS

  1. Les Galeries Lafayette sont parmi les plus luxueuses du monde. Je trouve normal que les marques de luxe veuillent être représentées dans cet espace.

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!