Wednesday 22nd February 2017,
leblogluxe

Avec TTF, la Chine perce la grande muraille de la joaillerie parisienne

Dans la tradition asiatique, 2014 est l’année du cheval. Et qu’on y crois ou pas, ce dernier est bel et bien lancé au grand galop à travers le monde entier.

C’est maintenant le quartier ultra sélect de la haute joaillerie parisienne qui se trouve conquis, quelque soit le sens que l’on souhaite donner à ce terme. En effet  la rue de la Paix accueille sur son trottoir la première maison de haute joaillerie chinoise, TTF , c’est à dire tomorrow, today, forever. Une marque d’ambition, clairement, qui se donne en tout cas les moyens d’accéder à ses objectifs.

Car pour célébrer l’arrivée et l’inauguration de sa nouvelle boutique, le centre culturel chinois organise jusqu’au 3 mars l’exposition intitulée « Contes et légendes du cheval — 100 bijoux sculptures », qui reçoit le soutien et la mise à disposition de pièces prestigieuses des plus grands noms de la joaillerie tels que Vacheron Constantin, Cartier, Chopard, Hublot, Jaeger-LeCoultre, Poiray, DAUM et Victoria Miro Gallery.

Un accueil en grande pompe pour cette nouvelle chinoiserie, qui profite au passage du 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine. Mais TTF compte bien imposer sa particularité en proposant des créations uniques inspirées du savoir ancestral chinois et réalisées grâce à la crème de l’artisanat français. Une perle rare, en quelque sorte, qui s’inscrit en tout cas dans la grande mutation que connait le monde du luxe, à savoir le mélange de touches artistiques orientales à un savoir faire résolument européen, pour séduire une clientèle clairement globalisée.

A moins que le lotus, qui représente la spiritualité, et qui se trouve au coeur des collections de TTF ne vienne plus directement vous inspirer!

 

Partager cet article

Article de

Commenter cet article