Home Bijoux Ces météorites qui cuisent du diamant plus dur que le diamant

Ces météorites qui cuisent du diamant plus dur que le diamant

466
0
SHARE

1-diamond.jpg(Image via Wikimedia Commons)

La découverte de diamants plus dur que le diamant a été retranscrite par le Pr. Tristan Ferroir, de l’Université de Lyon, dans la prochaine édition (du 15 février) de la revue scientifique Earth and Planetary Science Letters.

Les cristaux ont été découverts dans des fragments de météorites venus de Havero, en Finlande, où les corps célestes ont atterri en 1971.

Ces diamants (petit rappel: le diamant est issu de contraintes titanesques appliquées naturellement ou en laboratoire à des atomes de carbone, en gros) de météorites, qui pourraient faire rêver créateurs en bijouterie et autres designers en horlogerie, ont été créés lors de l’entrée dans l’atmosphère des météorites. Leurs couches de graphite ont été exposées aux fortes contraintes de cette violente pénétration au point de se métamorphoser en cristaux de diamant.

Mais ces cristaux étaient trop minuscules pour en évaluer jusqu’alors la dureté et tout le mérite de l’équipe de l’Université de Lyon aura été de déterminer par un polissage au diamant (du diamant de notre bonne vieille Terre) que ces diamants de météorites sont effectivement plus durs que ceux extraits de nos mines.

Ces résultats permettront de toute évidence de créer des cristaux artificiels pour l’industrie des machines, ce qui fera tout à coup beaucoup moins rêver les filles, désolé.

Pour vous replonger dans un rêve curieux, sachez toutefois que de véritables océans de diamant liquide flottent probablement à la surface de planètes de notre système solaire telles qu’Uranus ou Neptune, pense-t-on également. Le point du fusion du diamant est encore inconnu mais les scientifiques s’en approchent et, curieusement, quand il est suffisamment chauffé à très haute pression (50’000 degrés et plus de 10 millions de fois la pression atmosphérique), le diamant devient du graphite qui se liquéfie. L’hypothèse d’océans liquides de diamant parsemés d’icebergs de diamant à la surface d’Uranus et Neptune permettrait d’expliquer les étranges comportements des champs magnétiques de ces deux planètes.

Ça fait quand même rêver… 

Discovery

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!