Tuesday 02nd September 2014,
leblogluxe

Les mariées de l’année

Les mariées de l’année

Vous pouvez remarquer avec quel brio le blog luxe se cale sur l’actualité politico-sociale du moment. Hier la grande priorité était de rendre hommage aux 50 ans du traité de l’Elysee. Il se trouve également que c’était la date du défilé Haute Couture Chanel Printemps Ete 2013, orchestré comme il se doit par Karl Lagerfeld. Une bonne coïncidence, quand on sait que Karl, citoyen allemand résidant en France, symbolise malgré lui les relations trans-Rhin.

Mais Karl a fait encore mieux. Il a également mis les quatre pieds dans le plat en présentant à la fin de son défilé non pas une, mais deux mariées, accompagnées par un petit garçon de 4 ans et demi, son filleul Hudson Kroening. Une véritable prise de position en pleine polémique sur le mariage gay, relayée par les propos du couturier lui même:  » je ne comprends même pas cette discussion en France car depuis 1904 l’Eglise et l’Etat sont séparés ».

Et d’ajouter également que « deux mères ça me paraît mieux que deux pères: un enfant sans mère c’est un peu triste ». Entendez par là que Karl préfèrerait que les couples de sexe masculin adoptent plutôt qu’ils « commandent leurs enfants à une dame ». Karl Lagerfeld s’était montré plutôt choqué par les propos de Pierre Bergé, ancien compagnon d‘Yves Saint Laurent, qui ne voyait pas de différence entre « louer son ventre pour faire un enfant et louer ses bras pour travailler à l’usine ».

Voilà donc une opinion relayée en pleine semaine de la haute couture parisienne sur un sujet brûlant dans l’actualité sociale française. A vous de juger!

Pour revenir à des sujets bien plus basiques – pardon haute couture – sachez que la robe sera la pièce maîtresse de la collection Chanel, qu’elle soit courte, mi longue, ou jusqu’aux pieds. Le cou restera néanmoins dégagé, la ligne d’épaule au naturel, avec des empiècements plus modernes que de vulgaires épaulettes ou « padding », en langage Lagarfeldien.

Décidément, heureusement que Karl est là pour pimenter un coté franco allemand parfois un peu trop aseptisé. De quoi être doublement au cœur de l’actualité.

credits photo Chanel

 

Partager cet article

Article de

Commenter cet article