Thursday 23rd November 2017,
leblogluxe

Karl Lagerfeld designer du Crillon

Cécile Richard Hotels, People Un commentaire

Dans le monde du luxe, les valeurs sures le restent pour longtemps. Ainsi, ne vous étonnez pas si, de nouveau, les grands hôtels et Karl Lagerfeld se partagent le haut de l’affiche. Non, pardon, ils ne se la partagent pas,  ils coopèrent et complotent afin de la garder pour eux tous seuls.

Résultat, la première new du blog luxe pour l’année 2014 concernera donc encore une fois, Karl Lagerfeld et un palace parisien. Le directeur artistique de Chanel va en effet redessiner deux suite du Crillon. Souvenez vous, comme le veulent les tendances actuelles, l’hôtel situé place de la Concorde a fermé ses portes pendant quelques mois pour faire peau neuve. Fini donc la décoration poussiéreuse et quelque peu vétuste, aux enchères le bar conçu autrefois par Philippe Stark, place à la nouveauté (ou pas).

Karl Lagerfeld n’est plus seulement styliste, le voilà donc devenu par la force des choses designer. A lui la charge de concevoir “deux des plus prestigieuses suites” du Crillon. Il même carte blanche, tant que ses idées restent en accord avec l’origine et l’esprit de l’établissement érigé en 1758, et classé  depuis au patrimoine de la ville de Paris. Il n’est donc pas sûr que les portraits de sa chatte choupette soient spécialement les bienvenus. A moins que ces derniers soient des peintures proche du XVIIIème siècle, bien entendu.

Le site internet du Crillon parle, en toute sobriété, “du renouvellement d’un mythe”. Un slogan naturellement plutôt bien trouvé, car quoiqu’il en soit, on a plutôt hâte de voir le résultat (y aura-t-il oui ou non des portraits de chat?).

 

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Johnk112 avril 29, 2014 à 3:31

    Good post. I study something more challenging on completely different blogs everyday. It is going to all the time be stimulating to learn content material from different writers and practice somewhat one thing from their store. I fbefeggebgdd

Commenter cet article