Sunday 24th September 2017,
leblogluxe

Les samedis de la mode au Bristol

Voici un article qui rassemble en quelques lignes tous les domaines de prédilection du luxe: prenons donc au choix un grand hôtel, un pâtissier de renom et les jeunes créateurs de la mode de demain.

On obtient alors un évènement qui ne vous laissera sûrement pas indifférents! Juger par vous mêmes, ou plutôt commençons par le commencement. Il y avait donc, au 112 rue du Faubourg Saint Honoré, le Bristol, un palace fraîchement rénové. Avide de conserver son image de marque tout en attirant une clientèle de plus en plus diversifiée, il s’aligna donc sur ses voisins anglais pour ouvrir son restaurant à l’heure du « high tea » et proposer un goûter des plus raffinés.

Mais las, comment faire la différence parmi tous les plus prestigieux palaces de France? En comptant justement sur un atout cher au pays, et en particulier à Paris: la mode, tout simplement. Aussi le Bristol, qui a vraiment tout compris, propose désormais les « samedis de la mode ».

Il vous sera donc possible de prendre un thé de 14h30 à 16h et de déguster une pâtisserie créée spécialement par Laurent Jeannin, le chef pâtissier, en fonction du jeune créateur qui sera invité. Car il ne s’agira pas d’un simple goûter, non, il vous sera également possible d’assister à un véritable défilé, entourés de mannequins et bercés par une musique branché. Bref, un vrai conte de fées!

Alors, êtes vous convaincus? Si c’est le cas, bloquez dès à présent vos agendas!

Samedi 8 mars:  Ports 1961

Samedi 5 avril:  Robert Clergerie

Samedi 24 avril: Hervé Léger

Samedi 14 juin: Anahid Sinsek

Comptez 70 euros pour une coupe de champagne, un thé, une pâtisserie… et un spectacle qui n’a pas de prix!

 

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. Laurent février 21, 2014 à 7:34

    Un très beau moment! Merci pour le partage.

  2. Laurent février 21, 2014 à 7:35

    Pour d’autre information, nous en serions heureux de vous suivre!

  3. Cécile Richard février 21, 2014 à 1:25

    Parfait, je prends note! A bientôt!

Commenter cet article