Sunday 24th September 2017,
leblogluxe

Des chambres de bonne de luxe !

Savez-vous qu’il existe 113.000 chambres de bonne dans notre bonne vieille capitale française ? Ces logements au départ réservés à ceux qui n’avaient que très peu de moyens vont faire peau neuve afin de répondre à la demande de logements haut de gamme qui sévit en ce moment.

Tout va commencer ici, dans un magnifique immeuble haussmannien situé à quelques rues de la place de l’Étoile. Ce dernier appartenant intégralement au groupe Groupama a entièrement été rénové en ce qui concerne ses 5ème et 6ème étages afin de transformer ses 60 chambres de bonnes en sept magnifiques appartements de luxe.

Comme l’a expliqué à la presse Stéphane Imowics, PDG d’Ikory, une société de conseil dans le domaine immobilier, « dans ce quartier de l’Arc de Triomphe, de nombreux immeubles sont transformés en bureaux. Pourtant, la demande de logements est forte, notamment pour le haut de gamme rénové. Nous avons alors pu accompagner le propriétaire de ce très bel immeuble haussmannien pour transformer complètement le 6e étage. Dans Paris, seules 15 % de ces chambres de service sont louées. Nous avons refait totalement les planchers entre le 5e et le 6e, prolongé d’un niveau l’escalier de maître, refait totalement la toiture tout en gardant les poutres de bonne qualité. Nous avons refait les fenêtres en œil-de-bœuf côté avenue, mais créé de nouvelles ouvertures côté cour. Nous avons surtout cassé les combles et gagné ainsi des hauteurs sous plafonds impressionnantes. Nous avons même remis en valeur la rotonde pour laquelle nous avons fait un parquet à l’ancienne avec une rosace. »

Grâce à cela, le prix du m2 de ces logements a complètement explosé et est désormais compris entre 11.000 et 12.000 euros le mètre carré !

À savoir que la ville de Paris aimerait étendre ce genre de projets en réhabilitant 1.000 de ces chambres de bonne d’ici 2020. Seul petit hic au tableau : pour cela, il faut que l’immeuble appartienne à une seule et même personne comme dans le cas de celui de Groupama, ce qui est assez rare.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article